Tout d’abord, une petite présentation s’impose !

 

Avant de faire une première formation d’infographiste metteur en page, j’ai longtemps travaillé comme aide-menuisier et je me suis intéressée très tôt aux principes de la construction et dans les domaines connexes au bâtiment. J’ai pu m’initier non seulement aux travaux du bois mais aussi peinture, laques et vernis, plâtre et enduits, carrelage… et bricolages divers et variés.

J’ai pratiqué par la suite mon métier d’infographiste pendant quelques années où je travaillais toutes sortes d’images, incluant la retouche photo, photomontages complexes, mise en page où le sens de l’esthétisme et la rigueur graphique étaient essentiels.

Puis suite à une saturation sur le marché du graphisme, j’ai décidé de reprendre mes études dans le domaine que j’ai toujours affectionné : l’art de bâtir.
J’ai suivi une formation de Technicien d’Etudes en Bâtiment spécialité Dessin de Projet en 2012 où j’ai étudié les processus de conception en accord avec la RT2012 (Réglementation Thermique 2012).

De la planche à dessin aux manuels en passant par des visites sur chantiers, tous les corps de métiers ont été passés à la loupe, des fondations à la faîtière.

J’ai choisi de me spécialiser dans le domaine graphique et technique, je travaille principalement sur AutoCAD mais aussi sur des logiciels de graphisme pour réaliser des insertions paysagère et des mises en page de permis de construire.

Les plans que je réalise aussi bien pour des habitations que pour des annexes (garages, véranda ou annexes) ne sauront dépasser les 170 m², il faudra s’adresser à un architecte pour une surface au delà de 170 m².